La poésie d'Aragon transformée en musique

par Philippe Scarampi

Louis Aragon était un poète très bien connu pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Ayant été affecté à l'armée française pendant la Première Guerre pour ses connaissances de médecine, il a appris beaucoup de la souffrance et de l'importance de se battre contre les oppresseurs de sa patrie. Après cette expérience, Aragon a découvert du bonheur dans son amour pour sa femme Elsa. A cause de son exposition à la guerre et son amour intense pour Elsa, le sujet d'un grand nombre de ses poèmes concerne ces deux thèmes, aussi bien qu'une nostalgie pour le bonheur qui ne se trouve que dans la paix et le patriotisme.

Dans son poème, " Il n'y a pas d'amour heureux ", tiré du recueil La diane française en 1946, (qui est montré à la droite), Aragon met l'accent sur des aspects négatifs et positifs de l'amour, en disant que le véritable amour n'existe ni sans tristesse, ni sans douleur. A propos du premier paragraphe, Aragon fait quelques allusions à la guerre, dont je vais parler plus tard. Le poème finit par un sentiment d'unité et de cohésion ; Aragon veut illustrer que bien que l'amour soit plein de tristesse, c'est une tristesse à laquelle chacun dans un couple doit faire face. Malgré des conflits qui ont tendance à séparer physiquement et émotionnellement des personnes, l'amour surmonte tout.

Le poème commence par une interprétation négative de la vie ; Aragon explique qu'elle est pleine de désespoir, " Et quand il croit serrer son bonheur et le broie/Sa vie est un étrange et douloureux divorce/Il n'y a pas d'amour heureux. " La vie représente une quête pour trouver du bonheur, mais même quand on est content, on veut saisir autant de bonheur que possible, au point de le " broyer ". Alors, il y a un " étrange et douloureux divorce " entre l'homme et le bonheur.

Il n'y a pas d'amour heureux

Rien n'est jamais acquis à l'homme, ni sa force
Ni sa faiblesse, ni son coeur. Et quand il croit
Ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur, il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce

Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie, elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qui 'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots " Ma vie " et retenez vos larmes

Il n'y a pas d'amour heureux

Mon bel amour, mon cher amour, ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui, pour tes grands yeux, tout aussitôt moururent

Il n'y a pas d'amour heureux

Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare

Il n'y a pas d'amour heureux

Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l'amour de la patrie
Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs

Il n'y a pas d'amour heureux
Mais c'est notre amour à tous deux

(La Diane française)


Dans la strophe suivante, Aragon fait référence à la guerre, en comparant la vie à des " soldats sans armes/Qu'on avait habillés pour un autre destin. " Après avoir survécu l'Occupation des Allemands, Aragon décrit la vie comme pleine d'incertitude. Il parle des soldats, en disant " A quoi peut leur servir de se lever matin/Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains ". Ici, il dépeint la vie comme sans but ; en disant que les soldats sont " désoeuvrés incertains ", Aragon implique que la vie présente souvent des challenges, et à cause de ces obstacles, des gens ont tendance à se sentir désillusionnés et incertains de leurs intentions dans la vie. Les paroles d'Aragon sont aussi une réflexion de ses expériences personnelles dans l'Occupation.


Mais malgré ces sentiments de tristesse, Aragon dans la troisième strophe éclaire la source du bonheur dans la vie : l'amour. Il explique qu'il pense toujours a son amante, " Je te porte dans moi comme un oiseau blessé/Et ceux-là sans savoir nous regardent passer ". Dans ces vers, Aragon veut dire que son amour pour Elsa est si profond que personne ne peut le remarquer. Et le rôle de la vie de son amante est celui d'un protecteur qui s'occupe d'un " oiseau blessé. " Son utilisation du mot " oiseau " est intéressante parce qu'elle indique qu'il veut vraiment se faire voler, s'échapper à sa vie difficile. Mais, parce qu'il doit s'occuper de son " oiseau blessé ", ou Elsa, il ne peut pas oublier ni son rapport difficile avec sa femme, ni sa situation effrayante dans la guerre.


Cette attitude tendre continue dans la quatrième strophe, où Aragon devient de plus en plus résolu en déclarant son amour. Il indique que même quand sa situation dans la vie est lugubre, même quand on ne peut pas trouver du bonheur, on peut dépendre de son amante. Il explique, " Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard/Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson. " Bien que des amantes aient des opinions différentes, et bien qu'ils soient séparés physiquement, leurs émotions et leur amour sont semblables ; les deux amants sont ensembles en esprit.

Finalement, il termine le poème sur un ton positif. Dans cette cinquième strophe, Aragon résume les quatre strophes précédentes, en disant que l'amour est plein de douleur, de tristesse. Deux vers qui illustrent bien ce point se trouvent au début et à la fin de la strophe. Aragon insiste que " Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur…Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs. " Selon lui, le conflit et la souffrance sont inhérents ; ils sont une partie de l'amour qu'on ne peut pas éviter. Mais, si on est vraiment amoureux d'une autre personne, tout le malheur qui vient avec cet amour-ci en vaut la peine. Et dans le malheur d'un rapport se trouve un certain bonheur, parce que des amants partagent des émotions et des expériences qui leur sont uniques. Cette idée est symbolisée au dernier vers du poème : " Il n'y a pas d'amour heureux/Mais c'est notre amour à tous deux. "

Apres avoir compris les thèmes du poème, il faut également qu'on analyse les styles qu'Aragon emploie, pour qu'on puisse mieux comprendre ses intentions. Ecrit en vers alexandrin, le poème consiste en beaucoup de répétition ; Aragon fait cela pour mettre l'accent sur le fait que " Il n'y a pas d'amour heureux. " Cette idée est un thème sous-jacent du poème, et Aragon met cette phrase à la fin de chaque strophe pour illustrer cette opinion négative de l'amour. Cette méthode de répétition existe aussi dans la quatrième et dans la cinquième strophe. Dans la première, Aragon commence trois des six phrases par " Ce qu'il faut de. " Et dans cette dernière, il répète " Il n'y a pas d'amour. " Dans ces deux strophes, Aragon veut exprimer des aspects négatifs de l'amour, et la communication de son idée est rendue plus efficace à cause de son utilisation de la répétition.

Avec cette répétition, Aragon emploie également de l'allitération pour rendre sa poésie plus belle. Un exemple de ce procédé se trouve dans la premier vers de la troisième strophe : " Mon bel amour mon cher amour ma déchirure ". L'utilisation de la lettre " M " est très bien faite, et ce vers-ci inclut aussi une rime intérieure (parce qu'on entend " amour " deux fois). Un autre exemple de ce type de rime se trouve dans la première strophe, où Aragon rime " Ni " avec " acquis ", aussi bien que " bras " et " croix ". Et, finalement, un autre exemple de l'allitération existe dans le premier vers de la deuxième strophe. Aragon écrit " Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes " pour exprimer la futilité de la vie. Et parce qu'il emploie le son de " S ", il met plus d'un accent sur son idée ; la raison pour cela, c'est que ce son est plus facilement remarquable parce qu'il ressemble à celui d'un serpent.

Vu cette analyse de " Il n'y a pas d'amour heureux ", quel est le rapport entre ce poème et la chanson du même nom ? Cliquez sur le lien en bas pour une explication de ce rapport.

La Musique de "Il n'y a pas d'amour heureux"